Mon histoire  avec la nourriture.

P1030155.jpg
DSC04114.JPG

Aujourd'hui

Dans une autre vie

Il y a un certain nombre d'années, j'étais une petite fille joyeuse et toute menue, qui picorait comme un petit oiseau. On me répétait en permanence, que pour devenir une grande et jolie jeune fille, il fallait bien et beaucoup manger. Lorsque j'étais triste, on me donnait des sucreries pour que je me sente mieux. Et lorsque je ne terminais pas mon assiette, on me privait de dessert. Oh non, je n'en veux pas à toutes ces personnes qui ne voulaient que mon bien. Ils ont fait comme ils pouvaient, selon ce qu'ils savaient. 

Ces gestes d'affection fonctionnaient tellement bien qu'à l'âge de l'adolescence, j'avais compris que la nourriture m'aidait à me réconforter, à calmer mes angoisses, mon anxiété.  Je pouvais m'y réfugier quand j'en avais besoin. Et la petite fille joyeuse que j'étais, qui d'ailleurs vit toujours à l'intérieur de moi, a été mise à l'écart, oubliée, abandonnée. La jeune femme adulte que j'étais devenue, a continué à compenser ses états d'âme avec de la nourriture. Manger pour oublier les soucis, était devenu une drogue, une addiction, enfin un conditionnement. Pourtant j'avais tout pour être heureuse. Seulement comme j'attendais que le bonheur vienne de l'extérieur, et que lorsqu'il n'était pas au RDV, je le cherchais dans la nourriture. Le bonheur me faisait peur.

Puis ont suivi des années de calvaire, à enchaîner les régimes, à faire le "yo-yo", à perdre tous les kilos pour les reprendre aussitôt, à me peser tous les jours, puis à cacher la balance pendant des mois, à culpabiliser, à perdre toute confiance en moi, à détester qui j'étais. Jusqu'au jour où un cancer du sein m'a obligée à faire des choix. J'ai choisi de re-naître, pour enfin vivre la vie dont je rêvais. J'ai fais (re-)connaissance avec moi-même, j'ai appris à m'accepter, à m'aimer, à être reconnaissante pour ma vie et ma famille, et les kilos se sont envolés progressivement et définitivement.  J'avais enfin commencé à manger pour vivre, au lieu de vivre pour manger. 

Aujourd'hui je suis une sophrologue-hypnothérapeute épanouie et j'ai souhaité créer  la méthode Ma Silhouette Bien-Être, afin de vous aider à sortir de ce cercle vicieux dans lequel la nourriture peut vous emprisonner. Mes photos et mon expérience dans le domaine le prouvent, alors, si moi j'ai réussi à transformer ma vie et ma silhouette définitivement, pourquoi pas vous ?